vendredi, mars 16, 2007

GBBG 50 Un pic ? Un cap ?


Chers Adeptes,
Nous voici donc arrivés au
Numéro 50 du GBBG Ce numéro ne représente rien
Il est néanmoins prétexte à une espèce de bilan de compétences
On prend du recul et on fait la fête, on se souvient des bons moments et on s'ennivre jusqu'à l'effondrement final
Ce genre de commémoration, de numéros spéciaux, Bernard Grancher à horreur de çà.Pourquoi pas un monument aux morts ?

Depuis la première prise de contact avec le monde, le GBBG n'a été capable que d'établir un constat: la France est morte. Les adeptes du monde entier sont tous d'accord et fuient le pays.
Le GBBG 50 est donc bien un monument au morts, une tombe grotesque sur laquelle je vous invite à danser et à vomir la mauvaise bière et votre trop plein d'alcool blanc.
Réjouissez vous de ce plaisir nécrophile !
Il y a fort à parier que cela durera encore des années...

Bien à vous,
Bernard Grancher

PLAYLIST:
The Beatles/Revolution
Junior Senior/White trash
Barom one/The karaoke song
El Camino/El camino
Echokrank vs Julien Blaine/ 6 preceptes pour passer à la postérité
Laurent Danicher/Mon coeur bleu
The GBBG Sexx toyz aKestRa/ Hulla hulla hipop beepbopaloolah
Jean Louis Costes/Montre moi ton zizi
Isidore Isou/Isou performed by F. Dufrene
The 7u?/Yeah
Harry Nilsonn/poly high
Toecutter/Sodomecstasy
ZEEK SHEECK/Life is our theory
Antonio Vivaldi/L'hiver
Flossie and the Unicorns/Chewing gum
Oomiaq/Shine
The GBBG seex toyz aKestRa/ Frangipanne télévisuelle

1 commentaire:

frédéric galliné a dit…

Salut,
tout d'abords félicitation pour ce 50eme numéro; et pour l'énorme travail accomplit depuis.

Je passe par les commentaires car je n'ai trouver aucun autre moyen d'entrer en contact avec toi. Nous sommes en train de créer un projet autour du podcasting, et j'aurais souhaiter t'en toucher deux mots.

N'hésite pas à me contacter ici fredericgalline [at] gmail.com

a très bientôt.